image002
Arrivée à Chau Doc dans le delta du Mékong.
Chao mung (bienvenue) dans le sud du Vietnam.

image004
Les maisons flottantes du delta, facilement déménageables,
ne craignant pas les montées d'eau de l'imprévisible Mékong.

image006 image008
Toutes dotées d'un trou carré au milieu du plancher, les maisons flottantes
servent aussi à pratiquer l'élevage du poisson chat, le même,
en beaucoup plus gros, que celui qui nous mange tout nos
poissons de rivière aujourd'hui en France !

image010 image012
Merci à Chang, le petit rameur qui m'aura fait découvrir la vie sur le
fleuve Mékong : pêcheurs au filet, restaurants ambulants,
marchés flottants, rizières, collectes de grave...
image014 image016

image018
Après avoir traversé en bus tout le restant du delta du Mekong,
qui n'est en fait que marchés flottants, canaux très sauvages,
routes et rizières, c'est à Ho Chi Minh (anciennement Saïgon)
que j'ai tracé ma route en motobike avec une charmante
jeune fille... mais vous ne verrez pas son visage,
masque anti-pollution oblige !

image020
La très jolie poste de Ho Chi Minh ville.


Le portrait de Ho Chi Minh en personne,
l'homme vénéré du pays, communiste de
surcroit, grand libérateur de l'occupant
japonnais en 1941 puis du colonisateur
français
durant la guerre d'Indochine.
Mort naturellement en pleine guerre
du Vietnam contre les Américains.


AMES SENSIBLES S'ABSTENIR
PAR RAPPORT AUX IMAGES QUI SUIVENT !


image022 image024 image026
Un musée tres intéressant est à visiter à Ho Chi Minh. Il s'agit du musée
de la guerre. On en ressort pas vivant, complètement écoeuré par les
exactions américaines commises entre 1959 et 1975 sur un peuple
courageux, rusé et vaillant, durant la guerre du Vietnam.
(La deuxième photo représente une attaque américaine à l'agent orange, gaz très dangereux
répandu par l'armée américaine afin d'empoisonner les cultures. Aujourd'hui encore, les vietnamiens
en subissent les conséquences : malformation des nouveaux nés, etc. Georges W. Bush
ne nous avait pas dit je crois recémment qu'il partait combattre l'Irak
afin de leur retirer leur soit-disant armes chimiques ?)

image028 image030
Connaissez vous ce jeu à gauche ? Il s'agit du Caulong. Très pratiqué aussi
au Cambodge, il est le loisir préféré des vietnamiens. Adultes et jeunes
s'adonnent très volontiers ensemble à sa pratique, au pied ou à la main,
sur les places publiques ou dans la rue, tout comme la gymnastique
du corps, le volleyball ou le badminton.

image083
Il n'y a que les touristes pour inventer des trucs pareils.
Regardez bien l'homme en blanc avec son scooter rouge... vous voyez ?
Qu'a-t-il à votre avis sur le casque ? Allez je vous aide.
Il s'agit d'un appareil photo !

image034 image036 image038
C'est en train que j'ai quitté Ho Chi Minh ville avec l'Express de la
Réunification
. Très pratique pour éviter les embouteillages de la ville,
il m'aura permis de découvrir la vie vietnamienne, la campagne,
les montagnes, la côte et les dunes.

image040 image042
Nha Trang, la côte d'Azur vietnamienne.
A gauche la plage vue des beaux hotels... à droite vue des bidons ville !

image044 image046
Ces petites coquilles de noix sont très utilisées par les Vietnamiens
qui s'en servent le plus souvent pour rejoindre leurs bateaux.

image048 image050 image052
Scènes de quartiers extraordinaires vécues dans "l'arrière boutique" touristique
de Nha Trang. Les petites ruelles des grandes villes sont pleines de vie quelque
soit l'endroit où l'on se trouve. On dit les vietnamiens par très accueillants.
C'est un peu vrai. Cependant, il suffit parfois peut-être tout simplement d'engager
un tant soit peu la conversation pour qu'ils vous supplient d'eux-mêmes de
bien vouloir les prendre en photo... et en plus ils vous disent merci !

image054
Petites grands-mères croisées dans les ruelles de Hoi An.

image056 image058 image060
Hoi An, était autrefois située sur les routes maritimes du commerce de la soie.
Divers styles architecturaux se retrouvent à Hoi An : japonais, chinois et français.

image062
Pas très loin de Hoi An, se trouve le site de My Son découvert par
des Français. Il regroupe les plus importants vestiges de l'ancien
royaume de Champa, d'origine hindouiste, situé dans
la zone centrale de l'actuel Vietnam occupé par
les Chams entre les IIe et XVIIe siècles.

image064 image066 image068
Connaissez-vous ce fruit ? Il s'agit du fruit du dragon nommé le pitaya.
Je m'en suis délecté ! Originaire d'Amérique centrale, ces cactus
aux allures de vignes vierges (photo du centre) ont été importés
au Vietnam par les colons français au début du XIXe siècle.

image070 image072 image074
Les eaux profondes de Da Nang firent de la ville un centre prospère d'échanges
maritimes dès l'arrivée des premiers colons français en 1858. L'armée française
y installa au début du XXème siècle une base militaire importante.
Puis dans les années 60, Da Nang devint une importante base aéronavale américaine.
(Photo à gauche : la China beach, lieu privilegié des américains qui durant la guerre venaient s'y détendre après
avoir massacré quelques Vietnamiens. Photo du centre : la montagne de marbre, située dans un cadre fabuleux,
où venaient se recueillir autrefois les moines bouddhistes. Photo de droite : Pham, mon ami d'un jour,
nous montrant une photo de son père qui en 1955 était en France.... alors que le mien,
à la même époque, était au Vietnam. Drôle de coincidence non ?)

image078 image080 image082
Hué et sa citadelle royale classée au patrimoine mondial de l'Unesco en 1993,
malgré une détérioration notable due aux différentes guerres
successives qu'a connu le Vietnam.
(Photo à gauche : une des 4 entrées principales de la citadelle.
Photo du milieu : l'intérieur du théâtre royal.
Photo de droite : séchage d'encens vietnamiens, fabriqués avec
de la poudre de bois de Tabu, aux abords du lac Tang Tau).

image044
Pâtes et riz, le quotidien alimentaire en asie.

image043 image045 image047
La piste Ho Chi Minh, célèbre route située entre Dong Ha et la frontière
du Laos, qui aura contribué à la gloire des Vietnamiens sur
les Américains durant la guerre du Vietnam.
(Photo à gauche : le mémorial de Ho Chi Minh.
Photo du milieu : le musée de guerre du petit village de Khe Sanh.
Photo de droite : les tranchées de Vinh Moc dans lesquelles les Vietnamiens
étaient obligés de vivre durant la guerre.

image049
Sur cette photo, le Vietnam résumé : rizières à perte de vue sur tout
le territoire. 82 millions d'habitants pour une superficie moitié moins
grande que la France. Ca en fait des bouches à nourrir !

... 2 semaines plus tard au nord du Vietnam, après l'avoir
quitté à hauteur de Hue pour remonter le Laos...

image050 image052 image054
Scènes de vie dans les rues de Dien Bien Phu situé au nord-ouest du Vietnam.
Bonne adresse pour dormir : BINH LONG HOTEL SN4 - Pho 4 - Phong Tan Thanh DIEN BIEN PHU City tél.0230 3824 345

image056 image058 image060

image062
60 000 morts ou disparus français en 1954 durant la bataille de
Dien Bien Phu
. Une guerre inutile qui mettait fin malgré tout
à 100 ans de colonisation française.

image064 image066
Sans transition, produits bien français trouvés sur mon chemin.

image068
La pipe à eau très pratiquée au Vietnam.

image070 image072 image074
La vie à la campagne dans le nord du côté de Sapa, région montagneuse où culminent les plus
hauts sommets vietnamiens. Constituée de rizières en terrasse, plus d'une
cinquantaine d'ethnies s'y cotoyent tous les jours.

image076 image078 image080
Scènes de vie dans les rues très bruyantes et très agitées de Hanoï.
Bonne adresse pour dormir : TRANG AN HOTEL 46 Hang Chao street HANOÏ tél et fax (84-4)38232 837
image082 image084 image086

image088 image090
Les somptueux spectacles de marionnettes aquatiques à Hanoï.

image092
Rencontre avec des jeunes au musée
consacré à l'oncle Ho (Ho Chi Minh)
de son vrai nom : Nguy'n Sinh Cung.


image094 image096
L'île de Cat Ba, non loin de Hai Phong et de la baie de Ha Long,
avec ses plages, parcs naturels, pêcheurs, marchands, villages flottants...

image098 image100

image101
Et enfin pour finir, l'extraordinaire baie de Ha Long constituée de plus de 3000 îles
et îlots montagneux. A ne râter sous aucun pretexte !